Le musée des Fransmans

Le musée des Fransmans rend hommage aux nombreux saisonniers flamands, les Fransmans comme on les appelait, qui jadis, et ce jusque dans les années soixante du siècle précédent, se rendaient en France pour gagner leur vie sur les champs de betteraves.

Ils y travaillèrent durant toute la saison, du sarclage au début de printemps, jusqu’à la récolte en automne. Pendant des mois, ces hommes vivaient donc loin de chez eux et n’avaient qu’une seule idée en tête : tenter d’échapper à la pauvreté.

Suivez la trace de ces saisonniers : du café du village où ils décrochaient leur contrat, en suivant leur long chemin qu’ils faisaient à pied, à vélo ou en train, jusqu’à leur arrivée en France, sur les champs.

La quête du petit Louis

Le musée a entièrement été rénové. Il vous raconte des petites histoires époustouflantes illustrées d’images fortes. Les enfants ont la possibilité de faire une quête avec Louis, « ce petit gamin » qui accompagnait ses parents en France.

Avec Jaek et Nink, les Kadees de Westtoer, vous faites la connaissance des Fransmans de façon amusante et enrichissante.

Téléchargements

alert-box-close-text

Ouvert après réservation

Le musée Käthe Kollwitz et le Fransmansmuseum sont ouverts (limité), mais uniquement après réservation (pour l'instant pas les jours fériés et les week-ends).

Pour le moment, cela peut se faire par téléphone (0032 51 61 04 94) ou par mail: cultuurentoerisme@koekelare.be


L'office du tourisme est ouvert en semaine (pas le lundi et mercredi matin), mais pour l'instant pas les jours fériés et les week-ends.